unesco

Articles en français(フランス語の記事)

Le sancuaire Kamigamo par un Japonais

        Kamigamo, le sancuaire au pied des montagnes     Reconnu comme patrimoine mondial de l’UNSCO, le sanctuaiure Kamigamo fut érigé en 678 aux environs de la rivière Kamo, au nord de Kyoto et porte le nom officiel de Kamo-Wakeikazuchi.     Il fait la paire avec le sanctuaire Shimogamo qui se situe à quelques kilometres au sud.     Il reste à ce jour l’une des plus anciennes structures shinto du Japon et l’un des 17 monuments historiques de l’ancienne Kyoto.     UNESCO Centre du patrimoine mondial⇨ https://www.monsieura.net/unesco-inscrit-sur-la-liste-du-patrimoine-mondial-dix-sept-kyoto/     Son objectif initial était de protéger la ville de Kyoto des influences néfastes. Il est aussi…

Articles en français(フランス語の記事)

Le sanctuaire Shimogamo par un Japonais

    Le sanctuaire Shimogamo, ou Shimogamo-jinja comme on l’appelle ici, fait partie de ces célèbres temples japonais inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994. Il est à ce jour l’un des plus anciens monuments shintoiste du Japon.     Du fait de sa position géographique, située entre les fleuves Kamo et Takano, on le nomme traditionnellement Kamo-mioya-jinja et, comme beaucoup d’autres constructions de ce type, sa vocation est de protéger Kyoto des influences néfastes.         L’origine de son nom laisse place à différentes hypothèses: s’il concerne les divinité qui y sont vénérées, il fait également référence au clan Kamo, originaire de la periode Yayoi et…

Kyoto par un Japonais(articles)

Nishi Hongan-ji par un Japonais

  Le Nishi Hongan-ji, que l’on pourrait traduire par « Temple du vœu originel de l’ouest », est connu pour faire partie de l’école Jōdo shinshū à Kyōto. Sa réputation lui valut d’entrer au patrimoine mondial de l’Unesco en 1994.     Il se situe à proximité de Higashi Honganji qui , lui, en revanche, ne l’est pas. En 1591, le temple Hongan-ji obtient des terres de Hideyoshi Toyotomi et se voit déplacé depuis sa location originale à Ōsaka.   Le mausolée de Shinran, fondateur du Jōdo shinshū est lui déplacé à Ōtani, à l’est de Kyōto, au début de l’époque d’Edo. En 1602, le shogun Tokugawa Ieyasu confie des…

Kyoto par un Japonais(articles)

UNESCO inscrit sur la liste du patrimoine mondial dix-sept temples (KYOTO)

    Bonjour, C’est Monsieur A.     Aujourd’hui je vais vous parler de UNESCO inscrit sur la liste du patrimoine mondial dix-sept (KYOTO)         Kamigamo-jinja     Le sanctuaiure de Kamigamo fut érigé en 678 aux environs de la rivière Kamo et porte le nom officiel de Wakeikazuchi. Il reste à ce jour l’une des plus anciennes structures shinto du Japon et l’un des 17 monuments historiques de l’ancienne Kyoto.     Shimogamo-jinja     SHIMOGAMO JINJA Shimogamo Jinja est l’un des plus anciens sanctuaires shinto du Japon et fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.     Tō-ji En 796, l’Empereur Saga commanda…

Kyoto par un Japonais(articles)

Le Tenryu-ji (ARASHIYAMA KYOTO)

Le Tenryu-ji fut fondé au cours de l’année 1345 par le shogun Takauji Ashikaga, qui vécu de 1305 à 1339. Il a la particularité d’être le premier temple a avoir été conçu par un samouraï et nécessita de traiter avec la Chine des Ming pour son financement.   A la mort de l’Empereur Go-Daigo, le frère cadet du shogun fit un rêve des plus étranges: un dragon surgissait de la rivière Ooii d’Arashiyama. Or, dans la culture chinoise, cette créature symbolise l’âme de l’Empereur. Il ordonna ainsi la construction du temple en hommage à sa mémoire.   Le temple, qui prit 5 ans a être achevé, fait partie la branche…

Kyoto par un Japonais(articles)

Ujigami-jinjya (un des plus vieux temples shinto du Japon)

     Vous êtes vous déjà demandé à quoi ressemblait le plus vieux temple shinto du Japon ? Dans ce cas, rendez-vous à Ujigami-Jinjya, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994.      Situé à Uji, cet endroit se trouve à proximité du célèbre Byodo-in(LIRE AUSSI→BYODO-IN). De cette manière, bien qu’il soit moins réputé que nombre de lieux emblématiques de Kyoto, vous pourrez vous y rendre très facilement et ainsi enrichir votre connaissance de la culture japonaise.      En effet, quelle meilleure manière de s’imprégner de l’atmosphère de l’ère Heian (794  – 1185) ? Vous pourrez facilement en saisir l’essence à la vue du Nagare-zukuri. Derrière ce nom se…