Marché NISHIKI par un Japonais

Kyoto par un Japonais(articles)
Japon-kun
Il n’y a aucune sorte de nourriture que vous ne pouvez pas trouver à Nishiki.!!

 

 

Ce matin, j’ai eu la chance de me rendre au marché de Nishiki, situé dans une galerie commerçante entre Shijyo et Kawaramachi. C’était  un lieu idéal, puisque la pluie ne s’est pas arrêtée de tomber cette semaine. Ce marché, que vous pouvez parcourir de 9 heures à 18 heures, était tout d’abord uniquement consacré à la vente de poisson. Il s’agit d’une galerie longue de 400 mètres qui comporte plus de 200 commerces. 

 

(Poisson AYU)

 

En effet, l’eau de son sol est très pure et l’endroit se situe près du Palais impérial. Ce n’est qu’à partir du 17ème siècle qu’à débuté la vente de légumes et de souvenirs. Anecdote amusante: son nom signifie « la cuisine de Kyoto », tout simplement parce que les habitants ont toujours pu y acheter tout ce qu’ils désiraient. Un citation dit d’ailleurs à ce propos: “il n’y a aucune sorte de nourriture que vous ne pouvez trouver à Nishiki. “

 

(Le restaurant de Sushi « Hide » dans le Marché NISHIKI)

 

Abordons maintenant le cas très particulier de l’eau. Kyoto est entourée de trois montagnes qui lui donnent donc une forme de bassin. De ce fait, l’eau s’y écoule jusque dans les sous-sols de Kyoto où elle s’infiltre. L’eau est donc de grande qualité, d’où la région jouit de multiples trésors gastronomiques tels que les légumes, le saké, le whisky ou encore le tofu.

 

(les legumes de Kyoto qui sont bons)

 

Quand je me rends au marché de Nishiki, j’achète souvent des légumes de saison et des poissons venus tout droit de la rivière. Pourquoi de la rivière me direz-vous ?  La raison est simple: Kyoto est assez éloignée de la mer, nous pêchons donc des poissons d’eau douce. Si vous cherchez des couteaux japonais, je vous recommande “Aritsugu” qui est très bien.

 

 

⛩Sentez-vous l’ambiance du marché Nishiki ⛩

 

 

 

 

Tarifs :Gratuit
Heures d’ouverture:De 9 à 18heures
Accès:

 

 

 

 

Coup d’oeil sur mes activités et le prix

Guide francophone à Kyoto